Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 07:00

PSA doublé par Renault

En 2007, PSA tenait de très loin sa position de dauphin sur le marché de l'automobile en Europe. Avec une part de marché de 12,8%, le groupe incluant Peugeot et Citroën repoussait Renault à 8,7%. Mais c’était avant la crise financière de 2008, ayant impacté sérieusement le secteur notamment après 2010.

 

Sur les 11 premiers mois de l’année 2016, Renault, avec l’appui de Dacia, est passé devant PSA. Le groupe au Losange cumule 1.372.212 voitures immatriculées selon l’ACEA (Association des Constructeurs Européens d’Automobile), contre 1.366.814 unités pour PSA. En 2015, sur la même période, ce dernier possédait 130.000 longueurs d’avance.

 

Sur le seul mois de novembre, la comparaison est encore plus difficile. Un recul de -4% pour PSA et sa part de marché est passée à seulement 9,2%, contre 10,6% pour Renault, en hausse de 16% de ses immatriculations. Alors pourquoi ce différentiel et quelle est la raison de l’inversion de ces courbes se sont inversées ?

 

Renault, le succès d’une politique de renouvellement massif

En 2011, Renault souffrait d’une gamme vieillissante marquée par la Laguna, l’Espace, la fin de carrière de la Clio ou encore une Latitude qui n’a jamais su combler le haut de gamme. Mais avec la Clio 4, le Losange a amorcé une campagne de renouvellement total de la gamme - Twingo et Espace en 2014, Talisman en 2015, Mégane et Scénic en 2016 - accentué par l’électrique ZOE en 2012, les SUVs Captur et Kadjar, en attendant le Koleos II en 2017. Et cerise sur le gâteau, Renault va investir la niche des pick-up avec l’Alaskan.

 

Renault Clio 2016

 

En parallèle, Dacia ne fait que progresser. Là aussi, la nouveauté prime puisque de la Logan née en 2004, se sont ajoutées la citadine Sandero - déjà à la phase II de sa seconde génération - et le SUV Duster, aujourd’hui les deux grandes contributrices de la marque roumaine, loin devant les Lodgy et Dokker.

 

Dacia Sandero 2017

Un groupe PSA à double face

Chez PSA, si Peugeot a su pousser sa 308 seconde génération au Top 5 européen chez les compactes (et Top 3 tout court en France !), assurer un bon niveau de ventes à sa citadine 208 restylée en 2015, saisi le marché des urbaines baroudeuse avec le 2008 en 2013 et promet avec son nouveau duo de SUV 3008/5008, Citroën est donc devenu un boulet, ayant perdu près de la moitié de son volume en 10 ans.
 

Peugeot 3008 GT 2016

 

La C3 a tardé à se renouveler (deux fois moins populaire qu’une Clio) C4 ne figure plus au Top 10 des compactes (40.000 contre + de 160.000 pour la 308 ou 400.000 pour la Golf), la C5 a quasiment disparu (8.000 unités contre 170.000 pour la VW Passat) et le récent C4 Cactus est seulement 7ème dans sa catégorie, entre le vieux Nissan Juke et l’outsider Jeep Renegade, avec 3 fois moins de succès que les Captur/2008. Heureusement que le C4 Picasso garde le cap, avec plus de 90.000 unités cette année, juste derrière le VW Touran.


Quant à DS Automobiles, l’absence de nouveauté depuis la DS5 de 2011 ne fait pas de miracle, avec un plongeon de 10% en 2016 moins de 65.000 ventes prévues sur l’année, tandis que les trois membres du trio premium Audi/BMW/Mercedes-Benz totalise chacun… plus de 750.000 unités.

Nouvelle Citroën C3 2016

 

DS Performance Line

Et en 2017 ?

L'année prochaine pourrait s'annoncer plus clémente pour PSA, avec les nouvelles Citroën C3 et C3 Aircross, les Peugeot 2008 et 5008 nouvelle génération, et enfin un sursaut de DS prévoyant son SUV DS7. En face, Renault pourrait reculer car ne préparant que le Koleos et Alaskan peu porteurs en ventes, le restylage du Captur ou la Mégane R.S..

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 14:22

L'après-vente de PSA récompensé

Le constructeur tricolore s'est vu remettre un Lead Award pour la qualité de son service après-vente en matière de réponse client. Un prix partagé avec Seat.

  •  
 

 

Organisés pour la troisième année consécutive par nos confrères d'Auto-Infos, les Lead Awards auront permis, une nouvelle fois, de distinguer les acteurs du secteur automobile pour leur savoir-faire en matière de CRM. Une fois n'est pas coutume, cette nouvelle édition inaugurait un nouveau prix en s'étendant à l'après-vente avec un test portant sur la qualité de la prise de rendez-vous et de contact client en ligne des quatorze constructeurs du marché proposant cet outil.

 

Sur un total de 420 leads envoyés pendant la période de l'étude, Auto-Infos fait état d'un taux de réponse de 56% qualifié de "bon résultat" et dénotant "une bonne prise en compte de l'importance du lead en atelier". En revanche, le délai de réponse, qui s'élève à 11h17, s'avère quant à lui plutôt mauvais nonobstant le fait que "73 % des répondants ont proposé un rendez-vous dès le premier contact".

 

Au final, Citroën et Peugeot ont eu le bonheur d'ouvrir le palmarès de cette nouvelle catégorie en l'emportant avec un taux de réponse de 100%. Une distinction que les marques du groupe PSA partagent avec Seat, créditée du même score, alors que Ford et Skoda s'emparent des quatrième et cinquième places de ce classement. Toutes catégories confondues, Citroën en ressort d'ailleurs comme le grand gagnant avec un taux de 91,05%.

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 07:00

REVENDICATIONS DP DE DECEMBRE 2016

DOMAINE  UTC

Question : Comment se fait-il que nous devons toujours relancer le 1616 pour des soucis de toilettes bouchés, de manque de papier toilette ou autres, existe-t-il encore une procédure chez GSF ?

 Réponse : Suite à des audits, nous avons constaté des soucis de civilité, de dégradations dans les vestiaires et toilettes. Néanmoins, il est vrai que le personnel de GSF n’a pas le reflex d’appeler le 1616, un rappel de consigne a été réalisé auprès de notre prestataire dans ce sens.

Question : De résoudre le problème de chauffage au vestiaire (3,5 mètres).

Réponse : Le problème a été identifié et résolu, il s’agissait d’une fuite du réseau d’eau chaude.

Question : De régler le problème de chauffage dans le chapiteau débord au montage, tous les jours UTC est appelé pour intervention.

Réponse : Effectivement, nous avons connu des disfonctionnements liés à un basculement été/hiver. Le problème a été résolu hier (07/12).

Commentaire : C’est quand même dommage de passer par cette instance pour résoudre le problème ! Cela aurait évité les gênes journalières de ce disfonctionnement pour les salariés.

Question : Comment se fait-il qu’il n’y avait pas de chauffage au ferrage pour l’équipe de nuit le 04/12      

Réponse : Nous prenons en compte votre réclamation car nous n’avons pas assez anticipé la mise en route du chauffage et il y avait 15 à 16°C dans certains secteurs. Il y a eu une défaillance de notre part.

Commentaire : C’est bien de faire le mea-culpa mais c’est régulier vos défaillances sur ce fait ! Les salariés sont déjà mécontents de vos séances supplémentaires et de plus, il faut les réaliser dans le froid !

DOMAINE  FERRAGE

Question : Expliquez-nous comment vous faites pour tracter les chariots de soubassements alors que ceux-ci ne sont pas équipés pour être tracter (réponse de votre part faite au DP de novembre) ?

Réponse : Effectivement, certaines bases ne sont pas équipées de timon. Nous regardons pour modifier les bases concernées.

Commentaire : Pas de délai, on reposera la question le mois prochain

DOMAINE  PEINTURE

Question : Comment se fait-il qu’il n’y a pas de moyen dégradé (béquille) au manipulateur volet au contrôle final ? 

Réponse : Actuellement, nous n’avons pas de nécessité. Au cas où le moyen serait défaillant, nous nous dépannerons avec le moyen de la ZEC.

Question : Le délai pour la mise en place des ponceuses au secteur REV CATA (relance question N°4 de novembre) ?

Réponse : Le délai de réception de ces moyens est janvier 2017.

Commentaire : A suivre !

DOMAINE  MONTAGE

Question : A quand la mise en place d’une nouvelle tête de visseuse si attendue, qui diminuera le NR pour l’opération de serrage du frein milieu en MV2 ?    

Réponse : La commande est en cours, le délai de réception est de mi-janvier.

Commentaire : Alors, nous vous demandons le maintien du poste renfort.

Question : Que comptez-vous faire pour améliorer l’épinglage des tuyaux de freins milieux (cintrage des tuyaux) en MV2 ?     

Réponse : Une modification du standard est en cours suite à une bonne pratique d’un salarié qui facilite l’épinglage des tuyaux.

Commentaire : Du grand n’importe quoi !

Question : Comment se fait-il que la procédure de gestion des divers poumons  est shuntée ? Pour rappel, celle-ci a été mise en place pour éviter les micros arrêts qui perturbaient les salariés.

Réponse : L’intérêt est d’éviter de perdre des véhicules suite à un poumon en sous encours.

Commentaire : La direction se moque des perturbations, des conditions de travail qu’occasionne cette façon de faire !

Question : D’industrialiser l’AMPER sur la validation de prise des médaillons en zone kitting en MV4.

Réponse : Un chantier kitting est engagé ce jour. L’AMPER est prise en compte dans ce chantier.

Question : La mise en place d’une visseuse asservie en dégradé pour le serrage de la biellette amortisseur et barre stabilisatrice en MV6.       

Réponse : Ce type de vissage n’est pas de sécurité, il n’y aura donc pas de visseuse asservie en mode dégradé.

Commentaire : Réponse contradictoire ! La direction ne sait pas répondre à notre question : pourquoi  la visseuse attitrée à l’opération est asservie ? Nous demandons de connaitre la procédure dégradée en cas de disfonctionnement de la visseuse. A suivre !

Question : Quand allez-vous valider le nouveau moyen de prise des berceaux nus en MV6 ? Celui-ci satisfait les salariés mais il ne peut pas être utilisé.

Réponse : Le principe du manipulateur proto a été validé, par contre celui-ci ne peut pas être utilisé pour des raisons de tenu en endurance et de sécurité. La demande d’achat pour un moyen série conforme a été faite, le délai de mise en service est en semaine 4.

Commentaire : A suivre !

Question : Où en êtes-vous de l’étude sur le déplacement du clippage du joint  bas porte en partie inferieur en MV4 ? Cela fait depuis le mois de juillet que ce problème d’ergonomie vous a été remonté !

Réponse : Nous n’avons pas de solution pour résoudre ce problème. Nous avons repassé la consigne aux RU que cette opération doit se faire en bas de la plateforme.

Commentaire : La direction annonce que ce disfonctionnement sera résolu en 2018 avec le compactage mais, en attendant, les salariés vont se bousiller le dos encore un an.

Question : La passerelle R1 en plateforme sièges a été rallongée du côté gauche suite à notre demande mais pourquoi celle-ci n’a pas été modifiée du côté droit ?       

Réponse : Parce que ce n’est pas réalisable.

Commentaire : Faux et nous le prouverons sur le terrain à la direction la semaine prochaine.

Question : Avez-vous réussi à diminuer le délai de réception des réhausseurs et des retourneurs en MV1 ?      

Réponse : Le délai de livraison est mi-janvier.

Question : A la question DP N° 28 du mois d’octobre qui concerné la fiabilité de l’outil de découpe de la garniture pavillon en HC3 ainsi qu’un manque de moyen dégradé, vous nous aviez répondu : « Nous avons relancé le fournisseur pour terminer les modifications attendues et livraison nouveau Moyen dégradé). Nouveau délai annoncé : S42 ». Alors, comment se fait qu’à ce jour, rien n’a été fait ?

Réponse : Le moyen dégradé a été réceptionné le 26 novembre. Une modification est en cours pour renforcer la table.

Question : De respecter l’enlignement défini dans l’équilibrage et de ne pas envoyer n’importe quoi.      

Réponse : Les contraintes brulées sont toujours négociées avec les monteurs.

Question : D’arrêter de monter les équipes entres elles en mentant aux salariés sur le fait que certains essais de suppression de postes de progressivité (MV2 module 4 ; MV3 module 2 ; etc.) sont concluants alors que c’est faux !

Réponse : Toutes modifications d’équilibrage qui entrainent ou non la suppression de poste de progressivité passe par la validation des RU des 3 tournées.

Commentaire : C’est faux ! Les RU, moniteurs et salariés n’ont pas de solution pour faire ce que vous leurs imposez !

 

Question : Comment se fait-il que le renfort « TRIGO » qui déverrouillait les palettes des sièges R1 a été retiré alors que le problème n’est toujours pas résolu (utilisation d’un marteau et, bien sûr, non prévu en gamme).

Réponse : Les RU ont jugé que le renfort n’était plus nécessaire.

Commentaire : L’utilisation d’un marteau fait-il parti du standard ? La direction se moque des conditions de travail, son seul souci est de supprimer les postes renforts coûte que coûte.

Question : A quand la réception de la nouvelle commande de portes étiquettes aimantés en MV1 ? Le RF s’était engagé le 16 novembre pour accélérer la réception mais en attendant nous ne voyons toujours rien venir?

Réponse : Une série d’étiquettes  a été fabriquée en interne et donne entière satisfaction. La commande est toujours en cours mais ne demande plus de traitement d’urgence.

Commentaire : Encore des paroles en l’air, après un échange houleux sur les faux  engagements de ce responsable, la direction nous annonce, après la réunion,  la réception des portes étiquettes ce jour !   

Question : Quand allez-vous résoudre la difficulté de mise en place du câble BV en DAD en MV2 ? Ce problème persiste depuis le premier K0 DAD engagé en ligne !       

Réponse : Un essai est en cours pour fixer la platine en MV2. Nous testons cette solution dans les 3 tournées.

Commentaire : Mais SURTOUT en ne DEGRADANT pas l’ergonomie ! C’est trop facile de résoudre un problème de montabilité en dégradant l’ergonomie. Nous serons vigilants sur ce sujet

Question : Où en êtes-vous sur l’étude de la modification de la hauteur des alvéoles des chariots de recadencement des faisceaux afin d’améliorer la prise ergonomique sur la rangée du bas ? Sujet toujours en cours depuis le mois d’août avec des engagements de votre part mais non tenus!

Réponse : Le chiffrage sur la modification des alvéoles a été validé. Nous attendons le retour de délai par le fournisseur.

Commentaire : Nous relancerons la direction sur le délai le mois prochain !

DOMAINE  CP

Question : Quand allez-vous ENFIN résoudre le problème de conditionnement des panneaux isorels (poteaux C9 et D9) ? Les salariés sont en galères pour manipuler ces boites !

Réponse : Un poste spécifique pour la gestion des panneaux isorels a été mis en place avec l’équilibrage de décembre. L’objectif est que le fournisseur ne livre plus de panneaux en carton.

Commentaire : Nous demandons à la direction la mise en place d’un renfort pour pallier aux conditions de travail lamentables. Il faut que ce renfort soit budgété. Nous avons rappelé à la direction que cette aberration avait fait l’objet d’une question CHSCT de notre part le 17 septembre et que toujours rien n’a évolué. La direction est laxiste voir INCOMPETENTE pour résoudre ce poste noir ergonomiquement à CP !

Question : La mise en place de la même structure qu’en tournée pour le déchargement (2 personnes) et le rangement des pièces (4 personnes) au TO2 à CP nuit ferrage du fait que la quantité de camions réceptionnés dans cette équipe est identique qu’en tournée.

Réponse : La structure d’effectif est identique entre 3 tournées.

Commentaire : Après échange, la direction admet que la répartition en nombre de postes est différente entre la nuit et le doublage mais qu’elle n’interviendrait pas car cela fait partie du travail du RG. Dans ce cas, nous le ferons.

Question : A plusieurs reprises, nous vous avez affirmé qu’il y avait une gestion du flux débord. Comment se fait-il qu’au 30/11, il y avait 3000 colis dans cette zone ?      

Réponse : Le service « appro » travaille toujours sur les références qui sont en débord. Les causes sont multiples notamment des erreurs de nomenclatures. Nous avons déjà réussi à traiter des références qui ne sont plus dans le débord, d’autres sont en cours de traitement.

Question : Quand allez-vous appliquer la règle des multi-quais pour les  flux : Valenciennes 46 ; Châteauroux 30 et Thomas 840 (relance question DP N°15 d’octobre) ?     

Réponse : Un travail sur les flux internes a été engagé avec les méthodes logistiques pour diminuer les transports inter-quais. Certains flux ont été  modifié et d’autres sont en cours pour application dans les prochains jours.

Commentaire : A suivre, la direction est incapable de nous assurer que ces flux stipulés dans la question sont concernés !

Question : Quels sont les critères pour faire passer les tests de RU à un moniteur de CP ?

Réponse : Merci de nous voir en aparté pour répondre à cette question.

Commentaire : Nous le ferons.

Question : Comment expliquez-vous que sur les références 98155884XT et 98155882XT, il y a 200 colis en zone de débord ?      

Réponse : C’est lié à un mélange de tranche horaire en provenance du fournisseur. Un incident a été fait.

DOMAINE  EGP

Question : Le délai sur l’implantation définitive de l’atelier EGP afin d’améliorer dans certaines zones l’éclairage ?      

Réponse : A ce jour, il n’y a pas de date définie.

DOMAINE  RH

Question : De répartir équitablement  entre les 3 tournées les suppressions d’allongement d’horaire.        

Réponse : Cela a été fait avec la mise en place d’un numéro vert pour l’équipe de nuit. Les annulations d’horaires sont liées à des problèmes ponctuels qui nécessitent une décision rapide.

Commentaire : Vous pensez que tous salariés vont appeler le numéro vert ? Alors dans ces conditions-là, versez leurs une prime d’astreinte !

Question : Suite à notre question DP N°20 du mois d’octobre qui concerné  la procédure de prise en charge d’une victime en équipe de nuit, vous nous aviez répondu qu’une synthèse sera faite entre les RU et le service médical sur ce sujet courant novembre. Nous vous demandons un retour de celle-ci. 

Réponse : Le médecin a échangé avec la hiérarchie de l’équipe de nuit, la semaine dernière, il en résulte 3 problématiques :

Guider l’arrivée des secours externes,

La gestion des retours à domicile,

Le traitement des petits bobos.

Des propositions ont été faites par la hiérarchie et sont en cours d’étude.

Commentaire : Pas de délai de réponse sur ces 3 items, nous harcèlerons la direction pour solutionner ceux-ci et au plus vite.

Question : Dans quel compteur, les heures sont incrémentées pour le personnel désigné par la hiérarchie pour une activité quelconque (hors production) alors que les salariés sont renvoyés chez eux (exemple : annulation d’allongement d’horaire) ?

Réponse : Il n’y a pas de mesure particulière car le salarié fait l’horaire prévu.

Commentaire : Alors, le salarié qui reste est désavantagé par rapport au salarié qui part et qui est quand même payé !

Question : Existe-t-il un délai de prévenance pour annoncer aux salariés d’un secteur que la suppression d’un allongement d’horaire ne les concerne pas ? 

Réponse : Non, il n’existe pas de délai car le salarié fera son horaire prévu.

Question : Pour une raison de co-voiturage, lors d’annulation d’allongement d’horaire, nous vous demandons d’inclure également les secteurs qui ne sont pas liés à la production (EGP ; CRAC).

Réponse : La suppression d’allongement  d’horaire est consécutive à un problème touchant à un atelier. Elle doit être réduite au maximum et en fonction de l’activité.

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 11:29
France

Renault et Nissan vont construire les prochaines Zoé et Leaf à partir d’une nouvelle plateforme commune. Les deux véhicules partageront également la même motorisation zéro émission, mais conserveront chacun leurs spécificités esthétiques. Cette coopération entre les deux partenaires a été souhaitée par Carlos Ghosn afin de réaliser des économies d’échelle. 

Renault a proposé de recruter 3 600 personnes en CDI d’ici à 2019, au cours de la dernière séance de négociations d’un nouvel accord social triennal qui s’est tenue le 13 décembre. Le projet de texte, baptisé « contrat d’activité pour une performance durable en France », doit encore être validé et signé d’ici à début 2017 par des syndicats ayant totalisé au moins 50 % des voix aux élections professionnelles. Renault a par ailleurs réduit ses exigences de flexibilité. La direction avait déjà reculé sur une modulation annuelle du temps de travail, qui créait une période de « haute activité » pouvant aller jusqu’à six mois, permettant ainsi de diminuer le nombre d’heures supplémentaires par un jeu de compensation entre périodes chargées et creuses. Elle avait néanmoins conservé la possibilité d’exiger une heure quinze supplémentaire de travail par jour (contre une heure trente précédemment). Un dépassement qui continuait à être jugé « pas acceptable » par les syndicats. La direction a finalement porté le débord à une heure maximum et l’a limité à huit jours par mois et cinquante par an et par salarié. 

Renault France et le groupement des concessionnaires Renault ont annoncé une prise de participation de 35 % au capital d’Exadis, filiale du groupe de distribution Laurent. Une opération qui permet aux concessionnaires Renault d’ajouter des pièces d’équipementiers à leur catalogue. Renault investit à hauteur de 23,5 % et le GCR, à hauteur de 11,5 %, au capital de cette société qui opère en France à travers neuf plateformes de distribution. 

Faurecia a pris le contrôle de la société danoise Amminex, spécialiste du traitement d’émissions polluantes des moteurs diesel, dont il détenait déjà 42 % du capital. L’équipementier français, lui-même contrôlé par le Groupe PSA, a « augmenté à 91,5 %, via un achat d’actions, sa participation » dans Amminex, a-t-il précisé dans un communiqué. (AFP)

Ces derniers jours, quelques articles de presse se sont fait l’écho d’une nouvelle augmentation des tarifs d’assurance en 2017 de plus de 2 % sur les primes automobiles. Cette nouvelle hausse de leurs tarifs serait due, entre autres causes et d’après les assureurs, à une inflation des coûts des réparations. Le CNPA souhaite rétablir quelques vérités essentielles. En effet, depuis 10 ans, le coût moyen des sinistres, réglé aux réparateurs, n’a, selon ces mêmes assureurs, pratiquement pas augmenté, pour s’établir aux environ de 1 270 euros actuellement, dans un contexte où pourtant les coûts incompressibles des facteurs de production, nécessaires pour réparer des véhicules de plus en plus sophistiqués au niveau technologique, n’ont cessé d’augmenter. 

Anciennement rattaché à la moto sous l’appellation du Mondial du Deux-roues (depuis les années 1990), le Salon du Cycle a momentanément pris son indépendance en 2009 pour devenir le rendez-vous de référence en France et l’un des plus importants à l’international, avec quelques 69 000 visiteurs en 2011, avant de revenir, du 12 au 14 mai 2017, sous une autre forme et avec un autre nom : le Paris Bike Festival. Professionnels et particuliers s’y rendent pour découvrir des constructeurs, des équipementiers, des distributeurs, sociétés de services ou encore des associations spécialistes du vélo BMX, VTT et autres déclinaisons de la Petite Reine. 

Véhicules connectés et autonomes

Le ministère américain des Transports a proposé hier que les véhicules légers neufs soient dotés de systèmes leur permettant de communiquer entre eux afin de réduire les risques d’accidents. 

De nouveaux panneaux de signalisation, spécifiquement conçus pour les véhicules autonomes, seront installés en Allemagne, sur l’autoroute entre Munich et Ingolstadt. 

Le projet de voiture autonome de Google devient une entité indépendante dénommée Waymo (pour « a new way forward in mobility »). 

International

General Motors a livré hier les premiers exemplaires de la Chevrolet Bolt à trois acheteurs en Californie. (Ensemble de la presse)

La Norvège compte depuis lundi 100 000 véhicules électriques, qui réduisent ses émissions de CO2 d’environ 200 000 tonnes par an, selon l’Association norvégienne pour la voiture électrique. (AFP)

Friedrich Eichiner, directeur financier de BMW, a rappelé les objectifs du groupe allemand en termes d’électromobilité. Ainsi, le groupe BMW se fixe pour objectif de réaliser 25 % de ses ventes totales avec des modèles électrifiés d’ici à 2025. (Automobilwoche)

Les importations de voitures en Russie ont baissé de 23,7 % au cours des dix premiers mois de 2016, à 219 700 unités, tandis que celles de véhicules utilitaires ont diminué de 4,2 %, à 16 000 unités, indique le Service des Douanes (FCS). Les exportations de voitures ont par ailleurs reculé de 31,8 % sur dix mois, à 54 500 unités, et celles de véhicules utilitaires de 24,3 %, à 10 900 unités. (Autostat)

La Chine a annoncé qu’elle allait infliger une amende à un constructeur américain (pour l’instant non nommé), accusé d’entente sur les prix depuis 2014 ; cette mesure semble être une riposte politique à des déclarations de Donald Trump perçues comme des provocations par le gouvernement chinois. 

Audi aurait manipulé les niveaux d’émissions de la version actuelle de son A3 diesel, selon les résultats de tests réalisés par le centre de recherche Joint Research Center (JRC) de la Commission Européenne. 

Les ventes de voitures d’occasion en Russie ont augmenté de 11,6 % au mois de novembre, à 447 300 unités. Sur onze mois, le marché de l’occasion affiche une hausse de 6,7 %, à 4,75 millions d’unités. 

Skoda a vu ses ventes augmenter de 9,6 % en novembre, à 97 500 unités, et de 6,9 % sur 11 mois, à 1 036 200 unités. 

Daimler ne prévoit pas de lancer la version de série du concept de véhicule électrique Generation EQ avant la fin de la décennie, étant donné que les ventes de véhicules électriques ne représentent actuellement qu’à peine 1 % du marché automobile européen. 

Magna Steyr pourrait construire une nouvelle usine en Europe, ou éventuellement en Chine ou en Amérique du Nord, si son usine de Graz, en Autriche, ne lui permet pas de répondre à la demande. 

Le prix moyen des voitures neuves en Espagne a augmenté de 0,3 % en novembre 2016 par rapport au mois précédent, et de 3,5 % sur les onze premiers mois de 2016 par rapport à la période correspondante de 2015. Comparés à novembre 2015, les prix en novembre 2016 ont augmenté de 3,9 %. 

Juan José Pedrayes (59 ans) a été nommé directeur de la Communication commerciale de Michelin pour l’Espagne et le Portugal. Il prendra ses fonctions le 1er janvier 2017. Il sera directement rattaché à Félix Sanchidrián, directeur de la Communication de Michelin pour la péninsule ibérique. 

Les ventes mondiales de Toyota (marques Lexus, Daihatsu et Hino incluses) devraient dépasser les 10 millions d’unités en 2016, pour la quatrième année consécutive. 

Les actionnaires de Mitsubishi Motors, réunis en assemblée générale extraordinaire, ont approuvé la nomination de Carlos Ghosn comme président du conseil d’administration du constructeur. "Merci pour votre approbation, je m’engage à défendre les profits des actionnaires et à oeuvrer pour élever la croissance de l’entreprise à son maximum", a déclaré M. Ghosn. 

Divers

Les fabricants allemands de machines-outils tablent sur une légère croissance de leur activité en 2017 (+ 1 %), après une stagnation en 2016 ; leur chiffre d’affaires cumulé devrait s’établir à 224 milliards d’euros l’an prochain. 

HERE, l’entreprise de cartographie récemment acquise par Audi, BMW et Mercedes, s’associe au ministère flamand de la Mobilité et des Travaux Publics pour mettre en œuvre un projet pilote de système de transport intelligent coopératif dans la région flamande. 

Nominations

Créée en juin dernier, la division véhicule électrique de Renault sera dirigée par Gilles Normand à partir du 1er janvier 2017. Eric Feunteun conservera la direction du programme véhicule électrique. 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 11:23

Le groupe français PSA Peugeot Citroën injectera dans le pays d'Amérique du Sud 302 millions d'euros entre 2017 et 2019. Ces fonds serviront à moderniser la structure basée à El Palomar. Des voitures hybrides et des autos au moteur 100% électrique sortiront prochainement des chaînes locales.

L'entité française PSA Peugeot Citroën poursuit son offensive mondiale conformément au programme "Push to Pass" présenté par Carlos Tavares en avril dernier. L'une des étapes du plan comprend un investissement de 302 millions d'euros en Argentine pour la modernisation de l'usine d'El Palomar.

 

Les fonds permettront à cette structure basée à 20 kilomètres au nord-ouest de la capitale Buenos Aires de produire de nouveaux modèles reposant sur une plateforme dernier cri. Le directeur chargé de PSA en Amérique Latine Carlos Gomes a déclaré à ce propos à nos confrères de la publication locale iEcoClarin que : "le système modulaire assemblé à El Palomar permettra de sortir de l'usine des autos thermiques, électriques et hybrides".

 

Pour rappel, le bâtiment recevait l'année dernière une mise à jour lui permettant d'être plus performant sur le plan énergétique. Les travaux de cette nouvelle étape se dérouleront entre 2017 et 2019.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 11:05

 Musiciens, professionnels du cinéma et du jeu vidéo, experts en sciences humaines… Pour inventer les habitacles de demain, l’automobile fait appel à des profils inattendus. Exemple chez PSA.

A l’ADN, le centre de recherche de Groupe PSA basé à Vélizy en région parisienne, un nouveau service a été créé il y a quelques mois. Il regroupe, sur un seul plateau aux allures de startup, les 200 membres de la «User Experience Cockpit Team» (UXCT). Entendre : l’équipe en charge de l’expérience utilisateur dans l’habitacle. A eux d’inventer les cockpits du futur !

Son des clignotants et des alertes (en cas de non bouclage de la ceinture, d’oubli d’extinction des phares etc), ambiance lumineuse, couleur des fonds d’écran, mais aussi, façon de naviguer dans les programmes interactifs…

Pour tous les constructeurs, ces sujets sont en passe de prendre une importance stratégique. «Le cockpit, c’est l’une des premières choses qui est jugée lorsqu’un nouveau modèle débarque dans la rue», résume Gilles Vidal, le patron du design de la marque Peugeot.

Pour gérer ces thèmes, le groupe PSA fait appel à des profils jusqu’à présent inhabituels dans l’univers automobile. Comme des experts venant de la musique, du cinéma, des jeux vidéo, de la programmation informatique…

Des «sound designers» sont ainsi chargés de traduire les messages que souhaite transmettre le constructeur via ses modèles. Avec la nouvelle C3, Citroën voulait exprimer l’optimisme, l’humanisme, l’intelligence. Résultat : des sons qui évoquent des rythmes de salsa, joués par des instruments acoustiques.

D’autres spécialistes se concentrent sur la lumière. Pour trouver, par exemple, les informations lumineuses ad hoc qui alerteront avec efficacité le futur conducteur d’une voiture semi-autonome qu’il est temps de reprendre la main à la sortie d’un embouteillage. 

D’autres, encore, se penchent sur des aspects «polysensoriels» : quelles fragrances diffuser dans l’habitacle pour installer une ambiance zen, ou au contraire tonique, sur quelles parties du dos le siège massant doit-il agir en priorité et de quelle manière…

De leur côté, les «ergonomes IHS», doivent faire la synthèse et vérifier que «l’interaction homme machine», désormais considérée comme un élément à par entière du design d’un véhicule, est au niveau. L’IHS ? «Il s’agit de tout le système qui permet de dialoguer avec la machine et d’informer le conducteur que cette dernière a bien compris les commandes», explique Saran Diakité Kaba, la responsable de l’UXCT.

Des tests, menés régulièrement en situation réelle de conduite avec des cobayes permettent de vérifier la pertinence des différentes solutions. Les équipes de Vélizy, qui souhaitent développer une approche «globale», s’inspirent aussi des tendances repérées par les correspondants des antennes de l’UXCT à l‘étranger (Chine, Etats-Unis, Amérique Latine). Pour que demain, nous soyons aussi relaxé dans l’habitacle de notre voiture que dans le canapé du salon.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 11:43

Le patron du groupe Condor a révélé, dernièrement sur une chaine de télévision privée, que le projet de l’usine Peugeot en Algérie a été complètement ficelé et n’attend plus que le feu vert des autorités algériennes pour amorcer la phase de construction du site. La signature du protocole d’accord pour l’implantation d’une usine du groupe PSA en Algérie était annoncée à l’occasion du Forum intergouvernemental de haut niveau algéro-français qui s’est tenue à Alger les 10 et 11 avril derniers, avant d’être reportée.

Cette déclaration vient conforter l’information rapportée par les médias et qui fait état de l’arrivée de pas moins de 05 équipementiers qui accompagneront le projet algérien. En effet, l’arrivée de Faurecia, filiale du groupe PSA et principal fournisseur de ses usines en pièces était annoncée dans le sillage de l’entrée en production de la future usine du groupe PSA en Algérie. On se rappelle que lorsque Condor était annoncé comme actionnaire dans le projet d’usine PSA en Algérie (à hauteur de 15,5%), tout le monde avait imaginé, dans un premier temps, l’implication de l’entreprise algérienne dans a attrait à l'électronique, notamment les tablettes tactiles des véhicules comme la 208. Cependant, A. Benhamadi nous apprendra que son entreprise allait, plutôt, se lancer dans la fabrication d'éléments mécaniques comme les pare-chocs, les sièges, les pots d'échappement, les plaquettes de freins et autres pièces nécessaires aux trois modèles qui devront être montés en Algérie, à savoir la 208, la 301 et la C-Elysée.

Aujourd’hui, ce sont pas moins de cinq équipementiers qui viendront fournir localement la future usine du groupe PSA en Algérie.

Mais au moment où la signature de l’accord de partenariat pour l’implantation du groupe PSA en Algérie, le constructeur français qui est fortement implanté au Maroc vient de lancer une autre usine en Tunisie, pour la fabrication de Pick Up cette fois-ci.

Pour rappel, l’usine du groupe PSA en Algérie qui comptera, outre le groupe Condor et un laboratoire pharmaceutique comme associés, aspire atteindre une capacité de production de 100.000 véhicules/an (25 000 unités la première année). Un terrain de 100 hectares lui a été dédié à Oued Tlelat (Oran), et 4 modèles (Peugeot Pick-up, Peugeot 208 et Peugeot 301 ainsi que la Citroën C-Elysée) y seront montés.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 13:42

Le marché français des voitures neuves a progressé de 8,5 % en novembre

 

Avec 163 170 immatriculations en novembre 2016, le marché français des voitures particulières neuves a progressé de 8,5 % à nombre de jours ouvrables identique (20 jours). Sur onze mois, les immatriculations se sont établies à 1 820 814 unités, en hausse de 5 % en données brutes (+ 4,6 % à nombre de jours ouvrables comparable ; 231 jours en 2016, contre 230 de janvier à novembre 2015).

En novembre, le marché des véhicules utilitaires légers – 35 795 unités - a bondi de 16,1 % à nombre de jours ouvrables identique. Au cours des onze premiers mois de l’année, il a enregistré une hausse de 8,7 % en données brutes, à 368 947 unités (+ 8,2 % à nombre de jours ouvrables comparable).

Avec 4 141 immatriculations de véhicules industriels au mois de novembre, le marché français des véhicules de plus de 5 tonnes a progressé de 15,5 %. Au cumul, il a augmenté de 13,9 %, à 43 114 unités.

Par ailleurs, le marché des véhicules d’occasion est estimé pour le mois de novembre à 469 498 unités, en hausse de 4,7 %, et pour les onze premiers mois de l’année à 5 163 078 unités (+ 1,2 %).

Les ventes de voitures de PSA Peugeot Citroën ont reculé de 2,8 % en novembre, à 42 901 unités (- 5,6 % pour Citroën, à 14 468 unités, - 24,9 % pour DS, à 1 712 unités, et + 0,7 % pour Peugeot, à 26 721 unités), tandis que celles du groupe Renault ont progressé de 23,3 %, à 41 329 unités (+ 16,8 % pour la marque Renault, à 33 297 unités, et + 60,4 % pour Dacia, à 8 032 unités). Les marques françaises ont progressé de 8,3 % en novembre, à 84 233 unités, et les marques étrangères de 8,8 %, à 78 937 unités (+ 6,7 % pour le groupe Volkswagen, à 22 483 unités ; + 19,5 % pour le groupe Toyota, à 7 045 unités ; + 3,3 % pour le groupe BMW, à 6 925 unités ; + 17,7 % pour le groupe Fiat, à 6 908 unités ; + 20,3 % pour le groupe Mercedes, à 6 549 unités ; - 3,6 % pour le groupe Ford, à 5 929 unités ; + 9 % pour GM Europe, à 5 613 unités ; - 7 % pour le groupe Nissan, à 5 596 unités ; + 38,3 % pour le groupe Hyundai, à 5 596 unités).

Depuis le début de l’année, les ventes de PSA ont augmenté de 0,4 %, à 515 046 unités (- 2,3 % pour Citroën, - 3,9 % pour DS et + 2,4 % pour Peugeot), et celles du groupe Renault de 8,9 %, à 465 494 unités (+ 7,2 % pour Renault et + 15,8 % pour Dacia). Sur onze mois, les marques françaises ont progressé de 4,2 %, à 981 527 unités, et les marques étrangères de 6 %, à 839 287 unité

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 08:11
Un grand bravo à Gaetan, les Isabelle, Didier, Jean Philippe, Tony, Philippe, Frederic, Jonas, Pascal, Emmanuel, Bernard, Anabella, Hervé, Romuald, Nathalie, Raphael, Emeric, Mickael, Dominique, Paul, Laurent, Dominique, Yves, Dimitri, Sebastiano, Gérald, Ana, Jean Philippe. Le Père Noël, la mère Noël, l’amicale des retraités, UTC, SIS, GSF. Les artistes du Cirque, les commerçants du marché de Noël .Un grand bravo à Gaetan, les Isabelle, Didier, Jean Philippe, Tony, Philippe, Frederic, Jonas, Pascal, Emmanuel, Bernard, Anabella, Hervé, Romuald, Nathalie, Raphael, Emeric, Mickael, Dominique, Paul, Laurent, Dominique, Yves, Dimitri, Sebastiano, Gérald, Ana, Jean Philippe. Le Père Noël, la mère Noël, l’amicale des retraités, UTC, SIS, GSF. Les artistes du Cirque, les commerçants du marché de Noël .
Un grand bravo à Gaetan, les Isabelle, Didier, Jean Philippe, Tony, Philippe, Frederic, Jonas, Pascal, Emmanuel, Bernard, Anabella, Hervé, Romuald, Nathalie, Raphael, Emeric, Mickael, Dominique, Paul, Laurent, Dominique, Yves, Dimitri, Sebastiano, Gérald, Ana, Jean Philippe. Le Père Noël, la mère Noël, l’amicale des retraités, UTC, SIS, GSF. Les artistes du Cirque, les commerçants du marché de Noël .

Un grand bravo à Gaetan, les Isabelle, Didier, Jean Philippe, Tony, Philippe, Frederic, Jonas, Pascal, Emmanuel, Bernard, Anabella, Hervé, Romuald, Nathalie, Raphael, Emeric, Mickael, Dominique, Paul, Laurent, Dominique, Yves, Dimitri, Sebastiano, Gérald, Ana, Jean Philippe. Le Père Noël, la mère Noël, l’amicale des retraités, UTC, SIS, GSF. Les artistes du Cirque, les commerçants du marché de Noël .

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 11:26

France

A l’instar du nouveau Peugeot 3008, le Seat Ateca confirme l’engouement des automobilistes français pour les SUV. Avant son lancement officiel le 8 septembre, le véhicule avait déjà fait l’objet de 1 559 précommandes en France, un record national selon Seat. La marque se félicite par ailleurs d’avoir déjà enregistré 4 000 commandes pour l’Ateca en France et 30 000 dans le monde. La finition de haut de gamme Xcellence représente le plus gros des ventes (près de 60 %), devant la déclinaison intermédiaire Style (38 %). Enfin, 56 % des Ateca commandés sont dotés d’un moteur à essence et 52 % d’une boîte de vitesses à double embrayage DSG. 

Les prix des carburants à la pompe sont remontés la semaine dernière, à 1,154 euro en moyenne le litre de gazole (+ 1,9 centime), 1,321 euro le litre d’essence sans plomb 95 (+ 1,1 centime), 1,295 euro le litre de SP95-E10, 1,378 euro le litre de SP 98 (+ 0,9 centime) et 0,709 euro le litre de GPL (stable), indique le ministère de l’Ecologie et de l’Energie. 

Le coup d’envoi du Women’s Forum 2016 confirme l’engagement continu de l’Alliance Renault-Nissan en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes, qui a conduit à des progrès majeurs pour les femmes dans les deux entreprises au cours de l’année dernière. L’Alliance a en effet promu plusieurs femmes cadres à des fonctions clés au sein de la Direction en 2016, notamment Véronique Sarlat-Depotte en qualité de directrice des achats de l’Alliance Renault-Nissan et présidente directrice générale de RNPO (Renault Nissan Purchasing Organization), Clotilde Delbos en tant que directrice financière du groupe Renault et présidente du conseil RCI Banque, et Mayra Gonzalez au poste de président directrice générale de Nissan Mexique. (Communiqué de presse Renault-Nissan)

Véhicules connectés et autonomes

Des voitures autonomes ont pour la première fois circulé hier sur les routes du Canada, dans le cadre d’un projet pilote mené par la province de l’Ontario. 

Delphi a annoncé qu’il utiliserait des puces Intel pour un logiciel de prise de décision en cours de développement pour les véhicules autonomes. Intel commencera à fournir ces composants à partir de la fin 2017. 

Le système de conduite semi-autonome « Super Cruise » de General Motors permettra aux conducteurs de retirer leurs mains du volant pendant de longs moments, mais il arrêtera le véhicule automatiquement s’ils ne sont pas attentifs, selon une lettre de la NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) rendue publique hier.

International

La production européenne d’automobiles s’achemine cette année vers un record historique. D’après les données compilées par le cabinet IHS pour Les Echos, plus de 20 millions de voitures et d’utilitaires légers seront assemblés cette année sur le Vieux Continent, en incluant la Turquie, dont les volumes sont majoritairement exportés en Europe. « C’est mieux que le pic de 2007, qui était pourtant déjà le dernier point de référence », indique Ronan Noizet, d’IHS. 

Les fédérations et les organisations syndicales du secteur de l’industrie espagnole ont signé une déclaration commune demandant au gouvernement la mise en place d’un Pacte d’Etat pour l’Industrie. Les signataires souhaitent notamment la nomination d’un Secrétaire d’Etat à l’Industrie chargé de la coordination des diverses politiques industrielles et du développement de neuf politiques destinées à renforcer la compétitivité du secteur. 

Le gouvernement coréen a annoncé qu’il allait interdire la commercialisation de six modèles de trois constructeurs étrangers (les Infiniti Q50, Nissan Qashqai, BMW X5M et les Porsche Macan S Diesel, Cayenne S E Hydrid et Cayenne Turbo), le ministère de l’Environnement ayant détecté des irrégularités dans les documents d’homologation de ces véhicules. 

Volkswagen ne prolongera pas les contrats de quelque 250 salariés intérimaires dans son usine d’Emden. 

Jaguar Land Rover et son partenaire chinois Chery Automobile prévoient d’accroître la production annuelle de leur usine d’assemblage de Changshu de 70 000 unités, afin de satisfaire une demande croissante. 

Kia a introduit la nouvelle K7 hybride sur le marché coréen. La voiture est disponible à partir de 35,75 millions de wons (28 800 euros). 

General Motors a annoncé qu’il avait vendu plus de 100 000 Cadillac en Chine entre le 1er janvier et le 25 novembre (+ 54 %). Les ventes de la marque ont dépassé pour la première fois la barre des 100 000 unités sur un an. 

La start-up chinoise WM Motor va construire une usine d’assemblage à Wenzhou (province du Zhejiang), afin d’y produire des véhicules électriques ; la production devrait débuter en 2018. 

LeEco a réaffirmé son projet d’assembler des véhicules électriques en Chine, via sa filiale dédiée à l’électromobilité, malgré des difficultés de financement. 

La province du Guangdong veut construire 1 490 stations de recharge publiques pour véhicules électriques sur l’ensemble de son territoire d’ici à 2020. 

Volkswagen a annoncé lundi avoir obtenu une prolongation de six mois de son prêt relais de 20 milliards d’euros destiné à l’aider à supporter le coût du scandale des émissions polluantes de ses moteurs diesel. 

Maruti Suzuki a cessé la production de la Ritz le mois dernier afin de libérer des capacités pour l’Ignis bicorps qui doit prochainement faire son entrée dans la gamme du constructeur. La Ritz était fabriquée depuis 2009. 

Le groupe BMW prévoit d’accroître ses investissements dans les start-ups, afin de rester compétitif dans le domaines des nouvelles technologies liées à la réduction de la consommation et à la connectivité des véhicules. Le constructeur a annoncé qu’il allait investir jusqu’à 500 millions d’euros dans des start-up via son fonds iVentures, au cours des 10 prochaines années. 

Le président du comité d’entreprise de Daimler, Michael Brecht, estime que jusqu’à 250 000 des 880 000 emplois de l’industrie automobile allemande seraient menacés par le développement de l’électromobilité. 

L’industrie automobile espagnole (constructeurs et équipementiers) a affiché un excédent commercial de 5,78 milliards d’euros au cours des neuf premiers mois de 2016, en hausse de 27,5 %. Les constructeurs ont affiché un excédent de 11,26 milliards d’euros entre janvier et septembre (+ 6,4 %), alors que les équipementiers ont affiché un déficit de 5,47 milliards. 

Renault España va transférer son siège social de l’Avenue de Burgos à Madrid vers Alcobendas, à quatre kilomètres environ de distance. Les nouveaux locaux couvrent une superficie de près de 12 000 m2. Le déménagement se fera progressivement à partir du début de 2017 et devrait se terminer à la fin du premier semestre de l’année. 

Divers

La nouvelle édition de la brochure « Des Mots et des Autos » est disponible. Elle intègre notamment les derniers termes et expressions relevant du domaine de l’automobile qui ont été publiés au Journal officiel. 

Les fabricants de machines-outils et entreprises d’ingénierie allemands, partenaires importants de l’industrie automobile, disent avoir des difficultés en Chine ; un tiers d’entre eux ne se sentent pas bienvenus dans le pays et un quart table sur une baisse de leurs bénéfices en Chine. 

Le fabricant de batteries suisse Leclanché et le fournisseur de batterie chinois Zhejiang Narada Power Source ont formé une coentreprise en vue de produire des batteries au lithium-ion pour des autobus et des voitures électriques, ainsi que pour du stockage d’énergie industriel. 

La société coréenne SK Innovation repousse un projet d’usine de batteries pour véhicules électriques en Chine, après que le gouvernement chinois a proposé de durcir la réglementation en vigueur. 

Partager cet article
Repost0