Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 04:39

           Mobilisons nous pour

         sauver notre entreprise !

 

 

A la question posée par le SPI/GSEA lors du dernier comité d’entreprise sur l’arrivée prochaine d’un nouveau véhicule (ou d’un complément de fabrication), la réponse de la direction a été claire :       NON !       RIEN DE PREVU POUR L’INSTANT…

 

Pour le SPI/GSEA cette réponse n’est pas du genre à rassurer l’ensemble des salariés sur l’avenir de leur entreprise, de même que les élus des communes avoisinantes, nos voisins, nos proches… preuve que l’inquiétude n’est plus cantonnée à notre usine !

 

Pourtant la direction continue de chanter « tout va très bien madame la marquise » et notre DRH de rajouter lors des formations RU : « Sevelnord qui ne tournerait qu’avec nos utilitaires avec une production de 400 à 450 véhicules jours çà me conviendrait très bien… ».

 

Si cela lui convient, au SPI/GSEA cela ne nous convient pas du tout, car à 400/450 G9 jours le PREC ne sera pas suffisant (sureffectif) et une si petite production pourra très vite être délocalisée (nous ne sommes qu’une filiale)…

 

Nos responsables de la direction se moquent bien de Sevelnord puisqu’ils sont assurés de retrouver une place ailleurs !

 

Face à la politique de l’autruche que mène notre direction, le SPI/GSEA s’est mobilisé depuis plusieurs mois en interpellant (parfois assez brusquement) les élus de la région quels que soient leurs opinions et leurs idées.

 

Il faut maintenant, si nous voulons sauver notre entreprise, passer à la vitesse supérieure !

 

C’est pour cela que nous vous demandons de signer et de faire signer massivement la pétition qui vous sera présentée ce jeudi en fin de poste, pétition dans laquelle nous demandons un nouveau projet ou un complément de fabrication.

 

Le SPI/GSEA va étendre cette pétition aux communes du valenciennois, cambraisis, douaisis et avesnois et nous vous invitons à faire circuler cette pétition autour de vous et de la rapporter à un de vos délégués.

 

Une fois collectée, le SPI/GSEA ira déposer l’ensemble des pétitions directement au siège PSA à la grande armée.

 

 

Il en va de la survie de notre entreprise et de nos emplois, ce n’est pas quand nous serons au pied du mur qu’il faudra réagir !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires