Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 15:00

Courrier envoyé par le GSEA  au DRH Grande Armée

       
   
 
   
 

 

 

Trémery, le  25 février 2009.

 

 

M. Philippe DORGE

DRH/DRSI

Pôle Tertiaire

POISSY

 

 

E.c. : M. Denis MARTIN DRH PCA.

 

 

Objet : vente voitures au personnel.

 

 

A de nombreuses reprises, le GSEA vous a fait part du mécontentement des collaborateurs eu égard aux dispositifs de ventes de voitures du groupe au personnel. Pour s’en convaincre, il suffit de constater depuis plusieurs années, l’érosion continue des achats du personnel. Au-delà des délais de mise à disposition excessifs, les raisons sont multiples.

Tout d’abord, un moindre attrait des véhicules mis en vente au terme du délai de garde. Celui-ci est associé au faible écart de prix entre la remise collaborateur et les réductions constantes pratiquées par les succursales et les concessions. Un taux de remise supérieur au taux actuel, appliqué de façon continue, serait préférable aux offres ponctuelles non pérennes. Ces dernières hypothèquent la revente du véhicule du collaborateur qui n’en a pas bénéficié.

Ensuite, des offres de crédit et de LOA attractives, identiques et permanentes pour les deux marques, gagneraient à être déployées.

De plus, une véritable dynamique de revente de véhicules collaborateurs pilotée sur les sites par les vendeurs des marques, devrait être expérimentée avec un budget spécifique, en complément des sites internet dédiés et des encarts d’annonces dans les journaux spécialisés.

Par ailleurs, ARAMIS, ancien site informatique dédié à la revente de véhicules collaborateurs sans considération d’âge, devrait être réactivé, tout en étant accessible aux retraités.

Enfin, la possibilité d’immatriculation directe de véhicules collaborateurs au nom du parent auquel est destiné ce véhicule au terme du délai de garde, devrait être mise en place. Cette mesure, appliquée chez FORD, évite une transaction de carte grise. Financièrement neutre pour l’entreprise, cette disposition renforcerait l’attractivité des véhicules collaborateurs destinés aux membres de leur famille.

 

Le GSEA rappelle avec constance que les collaborateurs constituent les ambassadeurs des marques et doivent avoir la possibilité de le rester. Dans ces périodes difficiles, une amélioration significative des offres en leur faveur, constituerait un avantage socialement appréciable et serait de nature à redynamiser les ventes.

 

Dans l’attente de la prise en compte rapide de ces propositions renouvelées, veuillez recevoir, Monsieur, mes salutations distinguées.

 

Le Délégué Syndical Central du GSEA

 

 

 

 


Serge MAFFI



Partager cet article

Repost0

commentaires