Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2018 4 15 /11 /novembre /2018 07:58

 

Saint-Ouen, lundi 12 novembre. Les élus syndicaux viennent d’apprendre officiellement la fermeture annoncée de l’usine PSA. LP/N.R.
 
 
 
 

La direction du groupe PSA a confirmé ce lundi aux représentants syndicaux la prochaine fermeture de l’usine de Saint-Ouen. C’est le futur hôpital « Nord-Paris » qui s’implantera sur le site.

Pas de larmes, pas de cris. La fermeture annoncée ce lundi de l’usine PSA de Saint-Ouen a été encaissée « dans le silence », raconte un salarié, croisé à la sortie du site.

« Ça fait vingt ans que la direction fait rentrer dans les têtes que ça va fermer », rappelle Gaëtan Minardi, délégué CGT à l’usine PSA de Saint-Ouen. Alors que l’arrêt de sa grande sœur d’Aulnay, en 2014, avait suscité une intense et longue mobilisation, ici les responsables syndicaux semblent résignés. « On ne va pas se battre contre un projet d’intérêt public, avec des milliers d’emplois à la clé », lâche Houari Haddou, du Syndicat indépendant de l’automobile (SIA)

Ce lundi en début d’après-midi, la direction du groupe les a informés du lancement officiel du projet de vente du site, qui comptait fin octobre 324 salariés. « Nous avons effectivement reçu un courrier de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris, l’AP-HP », confirme un membre de la direction du groupe.

Dans sa lettre, l’AP-HP confirme que l’implantation sur le site occupé par l’usine automobile « constitue désormais la seule option instruite » pour la construction d’un grand hôpital et exprime son intention de demander au préfet du 93 de qualifier ce campus de Projet d’intérêt général (PIG). « L’AP-HP va nous imposer son prix de rachat, sinon ce sera l’expropriation », assure Patrick Michel, délégué central Force ouvrière.

PSA devra avoir quitté ce site de 45 000 m2 au plus tard à la mi-2021. Ainsi disparaîtra la dernière usine située en plein cœur de ville.

Partager cet article

Repost0

commentaires