Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 05:47


Le constructeur automobile français a annoncé avancer la production de ses moteurs électriques à l'usine de Trémery, près de Metz. 400 emplois vont être créés.
Publié le 23 Mar 18 à 15:05

PSA a annoncé une bonne nouvelle pour la production de son usine de Trémery (Moselle), près de Metz.)


PSA-Peugeot Citroën a annoncé cette semaine son intention d’investir en Lorraine ainsi qu’à Aspern (Autriche). L’objectif : produire davantage de boîtes de vitesses mécaniques pour véhicules haut de gamme et utilitaires. 

Il a également rappelé qu’il produirait à Trémery les moteurs de ses futurs véhicules électriques et hybrides, dans le cadre d’une société commune avec Nidec Leroy-Somer.

Ses moteurs essence cœur de gamme trois cylindres turbo seront quant à eux construits à Tychy, en Pologne, comme l’entreprise l’avait indiqué au salon de l’automobile de Genève, ainsi qu’en Hongrie. Ces deux sites d’Opel viennent s’ajouter aux usines françaises de moteurs de Douvrin (Nord) et de Trémery (Moselle).

La production des moteurs électriques avancée à 2019
Le constructeur automobile explique que la préparation de l’usine Trémery à la production de moteurs électriques en France sera effective à partir de 2019, « avant une accélération à partir de 2021 ».

Elle aurait dû commencer en 2022. « Cette production servira la montée en puissance de l’électrification puisque 100% de la gamme de véhicules du Groupe présentera une offre électrifiée à horizon 2025 », note un communiqué du groupe.

Vers la création de 400 emplois
Cette avancée de trois ans de la production des nouveaux moteurs électriques de PSA est une nouvelle positive pour l’emploi sur le site de Trémery.

La création de 400 postes a été confirmée par le groupe. L’investissement à Metz-Trémery se porte à 220 millions d’euros.

PSA, premier employeur privé de Moselle
Une excellente nouvelle pour l’usine PSA de Trémery qui est un véritable moteur pour l’économie régionale. Grâce à cette future production, l’activité du site de production est garanti pour les dix prochaines années. Le constructeur automobile emploie 5 000 personnes, intérimaire compris, sur ses sites de Trémery et de Metz-Borny

Partager cet article

Repost0

commentaires